samedi, 12 septembre 2020 19:03

Bulletin D’information Juillet

Depuis avril, nous avons intensifié la communication avec les mères qui, à cette époque, ont pour priorité de prendre soin des enfants 24 heures sur 24 et dans ce nouveau scénario de l’éducation virtuelle, ils doivent aider leurs enfants à faire leurs devoirs.

Alors la réaction naturelle dans la grande majorité d’entre elles a été, "je ne comprends pas beaucoup de sujets" alors, "c’est à moi d’étudier", heureusement les circonstances les font prendre en compte, car depuis le début de la Fondation et pendant longtemps, nous avions insisté pour étudier, et très peu avaient essayé et avaient réussi à terminer le baccalauréat, cependant, à ce moment-là la grande majorité manifeste son désir d’étudier.

Le défi consiste maintenant à autonomiser les mères, à les aider à faire confiance à leurs capacités et à se donner une nouvelle chance d’apprendre à vivre dans une nouvelle réalité, sous de nouvelles technologies et à se préparer à de nouvelles façons de gagner sa vie. Nous avons beaucoup progressé dans la confiance qu’elles ont dans la Fondation, dans sa réactivité et dans le sérieux des programmes.

 

julio 1

 

C’est pourquoi nous avons conçu un programme d’autonomisation des mères qui comprend quatre volets :

1. Formation psychosociale pour les aider dans leur rôle de mères et de chefs de ménage.

2. Formation visant à aider les enfants dans leurs études.

3. Soutien pour la poursuite des études et l’achèvement du baccalauréat et

4. Accompagnement pour améliorer l’esprit d’entreprise et la capacité de travail.

Pour ce faire, une équipe de professionnels bénévoles a déjà été constituée : une assistante sociale, deux psychologues et une diplômée en éducation. Elles vont diriger de façon personnalisée chaque maman dans son éducation, nous allons le faire de manière virtuelle, c’est que chaque maman consacre à sa maison quelques heures par jour à sa formation.

Nous devons donner à chaque famille un ordinateur et c’est la mère qui le gère comme outil d’étude, et qui le fournit à ses enfants pour qu’ils étudient. En outre, il est important de les aider avec une partie du paiement mensuel de l’internet et un marché mensuel, afin qu’ils puissent être tranquilles quelques heures par jour, sans l’angoisse qu’ils n’ont pas de nourriture pour leurs enfants.

 

julio 2

 

En vue de les préparer, pour qu’elles-mêmes et en groupe créent des entreprises, nous les organisons dès le début en petits groupes pour qu’elles :

  1. Soutenez, partagez et aidez-vous les uns les autres, avec vos enfants, avec vos camarades, entre tous

  2. Découvrez comment l’union est plus forte, surtout face aux difficultés.

  3. En tant qu’équipe, on acquiert un pouvoir de négociation, on gagne en efficacité et on acquiert une capacité d’apprentissage.

  4. Surmontez les difficultés, les incompréhensions, le manque de collaboration et d’autres réalités avec lesquelles il faut apprendre à vivre ensemble et à gagner de ces mêmes réalités.

  5. Dès le début, ils entendent créer une entreprise qui les aidera à résoudre leur réalité économique, qui est l’urgence absolue pour pouvoir penser à aller de l’avant.

Le nom du programme fait référence à l’autonomisation de la mère, de sorte que ses enfants sont fiers de dire "MA MAMAN SI ELLE SAIT". Nous avons déjà organisé au siège de Bosa un groupe de 6 mamans et nous organisons les mamans les plus enthousiastes du siège de Patio Bonito en 4 autres groupes. Au cours de ce second semestre, le projet pilote se déroule en 5 groupes de 6 mères.

Aidez-nous et parrainez une maman, c’est une famille, pour les soutenir avec internet et marché ($100.000 par mois), ou avec un nouvel ordinateur, que ce soit portable ou de bureau.

Un salut pour tous et que Dieu vous bénisse pour le soutien de toujours

 

moises

Moises Pedraza Robayo
Director
Fundación Zuá

 

Puede hacer su donación a nombre de la Fundación Zuá NIT. 830104271-8 a través de consignación o transferencia en las siguientes cuentas:
 
BANCOLOMBIA: Cuenta de Ahorros 193 110 588 03                                                 
DAVIVIENDA: Cuenta de Ahorros 005 100 104 321            
BBVA: Cuenta de Ahorros 724 155 171     
 
O por medio de nuestras plataformas de recaudación de fondos
 
Clic sobre la imagen

 

globalgiving  payU

 

Por favor informanos de tu transacción vía WhatsApp a Moisés Pedraza 320 849 5114