Education Supérieure

 

Éducation Supérieure - Études Universitaires 

La Fondation finance les études universitaires des meilleurs étudiants scolaires à condition qu’ils deviennent à leur tour, les tuteurs des filles et des garçons qui suivent le même parcours au sein de la Fondation.

Ce programme a pu démarrer aussitôt que les premiers étudiants financés par la fondation avaient terminé leurs études scolaires. À l’époque, cette proposition était une nouveauté car les enfants n’imaginaient pas pouvoir suivre un parcours universitaire. En effet, au sein de leur famille personne n’avait pu suivre des études à l’université.

Le premier groupe a commencé en 2007 et depuis, la Fondation a mis en place une stratégie qui consiste à payer les frais d’immatriculation de l’étudiant et à lui donner une somme d’argent hebdomadaire. En contrepartie, et selon les horaires de l’université, l’étudiant consacre 20 heures pour s’occuper des enfants les plus petits. La Fondation ne finance que jusqu’à 3 000 000 de pesos par semestre (l’équivalent de 800 €). Si le semestre revient plus cher, il correspond à l’étudiant d’apporter le montant restant. C’est à l’étudiant de décider de manière autonome ce qu’il veut étudier et dans quelle université.

Ce programme a permis à 18 jeunes de devenir diplômés, soit comme ingénieurs, professeurs, psychologues, cinéastes, etc. Actuellement, nous avons 15 jeunes en cours d’études universitaires.

Ce programme de formation universitaire a eu un véritable impact chez les filles, les garçons et les adolescents, car après avoir terminé leurs études universitaires, non seulement ils ont trouvé un travail mais les familles ont compris l’importance d’étudier à l’université. Par symbiose, les enfants veulent imiter leurs tuteurs et ils rêvent de pouvoir rentrer à l’université. Par ailleurs, le niveau des tuteurs s’est nettement amélioré car après l’université, ils peuvent apporter de nouveaux éléments pour leurs élèves de la Fondation.

La réalité de plusieurs familles à changer et elles s’aperçoivent qu’il est faisable que leurs enfants puissent aller à l’université car leurs voisins et leurs amis y vont.

Sur les jeunes diplômées, une est aujourd’hui la coordinatrice des programmes de la Fondation à Patio Bonito et une dernière travaille comme comptable à la Fondation.

 

 

Éducation Supérieure – études préuniversitaires  

En 2014, face au besoin urgent d’améliorer la formation académique des jeunes qui voulaient suivre des études universitaires, la fondation a créé une école préparatoire où l’étudiant suit des cours pendant trois semestres. Il s’agit d’améliorer le niveau académique de l’étudiant pour que dans la mesure du possible, il puisse réussir les examens d’entrée à l’université publique, ou le cas échéant, dans une université privée.  

Cette école préparatoire, organisée et financée par la Fondation, est entièrement gratuite pour l’étudiant. En échange, l’étudiant qui rentre à l’école préparatoire doit travailler 25 heures hebdomadaires en tant que tuteur pour aider les petits enfants. 

Pour pouvoir rentrer à l’école préparatoire, l’étudiant doit faire preuve de volonté pour s’en sortir, présenter les résultats de l’examen d’État et s’y inscrire. À l’heure actuelle, le siège de la Fondation ne dispose que de 7 places annuelles, alors que le siège rural dispose de 10 places. Ne sont acceptés que les candidats ayant fini leurs études scolaires et se trouvant dans une situation sans travail et sans pouvoir continuer leurs études à cause des mauvais résultats à l’examen d’État (baccalauréat), et que les familles ne peuvent appuyer économiquement. 

Depuis, et grâce à cette école préparatoire, 10 étudiants ont réussi l’entrée à l’université publique. L’université publique libère des ressources qui peuvent être destinées à d’autres étudiants. Les étudiants qui valident l’école préparatoire et ne peuvent pas rentrer dans une université publique, reçoivent un appui de la Fondation pour faire des études universitaires dans le privé.

 

Rencontrez les bénéficiaires du programme d'enseignement supérieur