Programme d'autonomisation Mamam et Famille

1

 

Depuis le début de la Fondation, nous avons été clairs que la promotion des mères, en tant que chef de famille, est essentielle pour que leurs enfants réussissent. La réalité est que, dans la grande majorité des cas, ces femmes, en tant que filles, se sont enfuis de chez elles en raison de diverses violences dans leur environnement familial et les filles sont également tombées enceintes, avec pour conséquence logique qu'elles ont abandonné l'école. Maintenant, ils répètent le même schéma de leurs mères, ils vivent seuls avec des enfants de partenaires différents. Ils doivent alors assumer l'éducation et la durabilité de leur maison. Comme si cela ne suffisait pas, quand ils ont un partenaire, ils subissent des abus physiques et psychologiques. Tout au long de ces années, nous avons progressé dans la compréhension des comportements et des motivations de ces femmes, grâce auxquelles nous avons réussi à faire en sorte qu'au moins 20 d'entre elles aient accepté de terminer leurs études secondaires, avec l'aide de la Fondation. 

Nous avons maintenant l'équipe professionnelle formée pour ce travail : écoutez-les, comprenez-les, encouragez-les à vivre et à rêver dans leurs projets. De plus, pour eux, les revenus du recyclage, leur activité principale, ont été considérablement réduits, ainsi que d'autres activités productives occasionnelles, ce qui les a conduits à rechercher de nouvelles alternatives de revenus, et avec elle la nécessité de mieux se préparer à la durée de vie. Puis, en réponse à ce besoin manifeste pour eux et à la prise de conscience que la Fondation a depuis plusieurs années sur la nécessité de les promouvoir, le PROGRAMME D'AUTONOMISATION MAMAN ET FAMILLE a été conçu, avec les quatre axes de formation suivants, à destination des mères :

 1. Axe de développement psychosocial : son objectif est de reconnaître leur propre réalité, capacités, limites et difficultés de l'environnement socio-économique, afin qu'ils puissent retrouver leur estime de soi, leur sécurité et s'approprier leur réalité, la transformer et rêver leur propre projet de vie. . 2. Axe de la formation pour la vie : son objectif est de les aider à comprendre les fondamentaux des technologies de l'information et de la communication et à découvrir l'utilité et le plaisir de lire et d'écrire, ainsi que la gestion des mathématiques élémentaires, demande leur vie quotidienne en tant qu'interlocuteurs de leurs enfants et qu'ils les forment pour les accompagner dans leur apprentissage académique. 3. Axe de l'éducation formelle : il est proposé d'inscrire les mères dans des établissements d'enseignement formel afin qu'elles puissent fréquenter l'école primaire et secondaire et, espérons-le, entrer dans l'enseignement supérieur. 4. Axe entrepreneuriat : il est proposé de les former à envisager de nouvelles possibilités de revenus, espérons-le en s'organisant avec d'autres de leurs collègues, afin qu'ils découvrent des opportunités, des sources de levier et de financement pour leurs nouvelles entreprises. Depuis 5 mois que le nouveau programme a été lancé, nous avons déjà mis en relation 12 mamans et un papa (qui sont les bienvenus) avec lesquels nous avons entamé le développement des 4 axes susmentionnés, avec le soutien d'une équipe de bénévoles et de professionnels universitaires. Tuteurs. De plus, nous continuons à soutenir les enfants dans leur apprentissage et leurs devoirs virtuellement. Nous avons donné à chacune des 12 familles un nouvel ordinateur portable, une aide partielle pour payer Internet et un colis alimentaire mensuel, qu'elles reçoivent si elles remplissent leur engagement d'étudier. Tout cela aide, c'est que les mères sont motivées et ont l'esprit tranquille afin qu'elles consacrent au moins 2 heures par jour au programme. Dans la mesure où ils réussissent dans les deux premiers axes, nous les incitons à entrer dans leur enseignement primaire et secondaire de base.

L'objectif, avec ce pilote, est d'atteindre 30 familles avant fin 2020, pour lesquelles nous avons besoin de votre soutien. Avec € 40 par mois, nous pouvons inclure une famille de plus dans le programme, sans compter le coût de l'ordinateur. Ce n'est qu'un indicateur, toute aide via l'un des comptes bancaires, Global Giving ou PayU, serait d'une grande aide.